Bonne mutuelle implant dentaire

Souscrire à une mutuelle santé Sénior abordable.

Des produits innovants avec de larges garanties et à un tarif attractif !

Gratuit et sans engagement !

Comment bien choisir son contrat de mutuelle santé pour les implants dentaires ?

Si vous avez perdu une dent ou si elle est très endommagée, votre dentiste peut vous recommander un implant dentaire pour la remplacer. Cette technique est très efficace, mais elle a un inconvénient : elle est coûteuse.

Comment les prothèses dentaires sont-elles remboursées ?


Le remboursement des soins dentaires par l’assurance maladie est plutôt faible. C’est le moins que l’on puisse dire , même si une partie des frais de prothèses est remboursée, les éventuels frais supplémentaires des professionnels de santé ne sont pas couverts. Par conséquent, les frais à la charge du patient peuvent être considérables.

Il convient également de noter que l’assurance maladie ne rembourse les soins dentaires que s’ils figurent sur la liste des procédures et services remboursables. Si tel est le cas, elle remboursera jusqu’à 70 % du tarif dit « responsable », qui est souvent bien inférieur au montant facturé au patient.

Alors que la Sécurité sociale peut rembourser en partie les couronnes, les bridges, les tenons ou les appareils d’orthodontie, les implants dentaires nécessaires aux prothèses ne peuvent être pris en charge que par votre mutuelle, et dans la plupart des cas, seulement partiellement.

Comme vous pouvez le constater, il est donc très important de choisir une mutuelle en fonction du niveau de remboursement des soins dentaires lorsque vous ou votre famille avez un besoin important.

Quel implant dentaire choisir ?


Choisir un implant, c’est d’abord choisir la marque de l’implant dentaire. Ou encore choisir le dentiste qui réalisera la procédure d’implantation et faire confiance au type d’implant qu’il utilise.

Les options en matière d’implants dentaires ne manquent pas. Bien que ce soit généralement le dentiste qui décide pour le patient du type d’implant dentaire à poser, le patient peut également être libre de choisir son implant dentaire.

Les critères de choix d’un implant comprennent : la qualité et la durabilité, la solution, le coût de l’implant dentaire, la pose et la relation du chirurgien avec le fabricant de l’implant !

Nos conseils pour réduire le prix des implants dentaires et obtenir un meilleur remboursement


Pour comparer les prix, il est essentiel de demander plusieurs devis à votre dentiste.


Comme mentionné ci-dessus, le prix des implants dentaires est librement déterminé par le médecin. Il est donc essentiel de magasiner et d’obtenir plusieurs devis de différents cabinets (encore mieux s’ils sont situés dans différentes villes) afin de trouver celui qui convient le mieux à votre budget. Ces devis doivent être suffisamment détaillés et indiquer tous les traitements et leurs prix, y compris les phases chirurgicales et restauratrices.

Il est alors également important de comparer les devis des compagnies d’assurance dentaire afin de trouver le meilleur rapport coût/assurance pour vos implants dentaires. N’oubliez pas de vérifier tous les éléments mentionnés ci-dessus (couverture d’assurance, délais d’attente, plafonds, périodes de remboursement, etc.)

Certaines mutuelles ont des accords avec des cabinets dentaires, n’hésitez pas à leur demander s’ils ont des professionnels à vous recommander et s’il est possible d’obtenir des réductions en choisissant des médecins de leur réseau.

Enfin, il faut savoir qu’il est désormais possible de se rendre à l’étranger pour bénéficier de meilleurs prix pour les implants dentaires. Le choix de la bonne destination et de la bonne clinique est évidemment crucial, mais il est également important de vérifier que votre assurance maladie couvre ces traitements à l’étranger. Si vous êtes intéressé par cette option, vous devrez envoyer un devis dentaire à votre compagnie d’assurance avant de commencer le traitement.

Remboursement des soins dentaires de restauration et autres soins dentaires


Outre les implants dentaires, vous vous demandez peut-être comment d’autres traitements dentaires coûteux, tels que les prothèses dentaires, sont couverts.

Tarifs et remboursement réguliers des prothèses dentaires


Depuis le 1er avril 2019, le prix de certains actes de restauration est plafonné par l’administration de la sécurité sociale. Par exemple, les couronnes en céramique pour les incisives, les canines ou les premières prémolaires ne peuvent être facturées plus de 530 €. Sur ce montant, la sécurité sociale rembourse 70 % du coût des restaurations dentaires courantes, ce qui est généralement très faible par rapport aux frais réels encourus.

Afin d’obtenir un remboursement plus élevé, il est intéressant de se tourner vers l’assurance médicale complémentaire, qui permet de couvrir jusqu’à la totalité des frais liés aux restaurations dentaires.

Encore une fois, nous vous recommandons de vérifier auprès de votre compagnie d’assurance maladie avant de commencer tout traitement.

Remboursement des incrustations de noyaux


Pour le remplacement d’une ou plusieurs dents en très mauvais état, le coût d’un noyau d’incrustation ne peut être remboursé par l’assurance sociale qu’à hauteur de 70 % du taux normal. Quand on sait que la plupart des noyaux d’incrustation sont facturés entre 250 et 700 euros et que le tarif habituel de l’assurance sociale n’est que de 90 euros, on comprend que cela ne suffit pas.

Là encore, vous devez vous en remettre à votre mutuelle pour une meilleure couverture.

Consultations dentaires : prix et remboursement


À titre d’information, une consultation chez un dentiste équivaut à une visite au cours de laquelle aucun traitement n’est effectué, mais uniquement un diagnostic ou un contrôle. Le prix de la consultation est fixé par le département de la sécurité sociale et 70% de ce prix est couvert par la sécurité sociale.

Toutefois, dans certains cas, des frais supplémentaires peuvent être facturés.

  • Dans les cas où vous avez une demande spéciale (par exemple, en dehors des heures d’ouverture).
  • Si vous consultez un dentiste qui a un droit permanent de dépassement d’honoraires
  • Si vous consultez un dentiste exerçant dans la zone 2
  • La mutuelle dentaire prend normalement en charge ces frais supplémentaires.

En résumé
Bien que les implants dentaires soient coûteux, il existe aujourd’hui différents moyens de réduire leur coût et d’obtenir un meilleur remboursement, grâce aux mutuelles dentaires. En prenant le temps de bien choisir le vôtre, vous pouvez faire des économies importantes !

100% de santé dentaire


Réforme des soins dentaires à 100 % : couronnes entièrement remboursées

À partir du 1er janvier 2020, tous les assurés couverts par un régime d’assurance maladie responsable bénéficieront d’une prise en charge intégrale de certaines prothèses et de certains bridges.

  • Dents visibles (incisives, canines et premières prémolaires) avec couronnes en céramique métallique ou céramique monolithique, à l’exclusion de la zircone.
  • Dents visibles avec couronnes en zircone.
  • Toutes les dents avec des couronnes métalliques.
  • Ponts métallo céramiques sur les incisives.